Cultural Rom Tour
Broshure have been sent successfully
Voyage plein itinéraire
Day 1
Day 2
Day 3
Day 4
Day 5
Day 6
Day 7
Day 8

La Roumanie en photographie – 11 août – 18 août 2017

Cette aventure spéciale est faite pour les photographes de tout niveaux. Nous nous levons souvent à l’aube et nous voyageons jusqu’au crépuscule pour profiter d’une luminosité spéciale pour nos photographies. Si vous cherchez les meilleurs clichés de l’architecture d’une ville ou d’un paysage pittoresque, ce voyage vous offre les meilleurs façons d’exploiter votre talent quelque soit votre niveau.

Day 1

Arrivée à Bucarest.

Nous verrons le couché du soleil sur le Delta de Vacaresti aussi connu comme le “Delta de Bucarest”, Le lac de Vacaresti est un étrange coin de nature entre les bloques d’appartement communistes dans le Sud de Bucarest, il recouvre près de 200 hectares, dont 80 d’eau; un écosystème stable composé de poissons, de canards, de cygnes, de lézards et goélands. Près de 90 espèces d’oiseaux fond leur nid dans ce Delta. Puis nous dînerons.

Day 2

Rue Xenofon. La seule rue en marches de Bucarest ainsi que les alentours du parc de Carol. La rue possède cent marches qui vous mèneront au point le plus haut de Bucarest et vous offrira une vue magnifique sur l’architecture des environs. Une occasion unique pour les photographes.

Le parc de Timeretului. Crée en 1965 et conçu pour être l’endroit le plus reposant du sud de Bucarest. Ce parc offre des surfaces vertes comme des lacs où vous pouvez naviguer, utilisé par les bateaux de plaisance en été. Le cimetière de Bellu est situé sur une île offerte par l’administration locale par le Baron Barbu Bellu. Il est en activité depuis 1858.

Vue panoramique de la “Sky Tower” ou des portes sud de la ville ( 18 restaurants lounges, restaurants gastronomiques). Profiter de l’époustouflante vue de Bucarest, de l’étage le plus haut de la plus haute tour de la ville.

Monastère de Chiajana. Cette église en ruine est en périphérie de la ville, sujette à de nombreuses légendes dont la malédiction. Construite en style néo-classique sous le règne d’Alexandre Ypsilanti – 1774 – 1782 – et fini par le Phanariote Nicolas Mavrogenes (1786 – 1790).

Départ vers Sibiu – Par Poenari ( un château en ruine qui est lié à Vlad III l’empaleur, pour y accéder vous devez gravir 1480 marches) et Transfagarasan (la deuxième route pavée la plus élevée de Roumanie). Nous visiterons aussi les ruines de Zistersinsen. Arrivé à Sibiu.

Day 3

Petit-déjeuner. La petite place – Les bâtiments de cette place date tous du XIV ème ou du XVI ème siècle ainsi que des ateliers d’artisans disposés ici. Visiter la place des orfèvres par la tour des escaliers.

Liars Bridge” – Ce pont vous offre l’opportunité de photographier l’Art & Craft House, l’un des plus vieux bâtiments à Sibiu, mentionné pour la première fois en 1320, ainsi que la Tour du conseil.

La grande place – L’occasion de photographier la Tour du conseil par l’arrière, visiter la maison Haller, la maison du général, la maison bleue ainsi que la cour intérieur de l’église Catholique romaine et la statue de Saint Johannes von Nepomuk.

Ascension au sommet de la Tour du conseil qui offre une vue panoramique de Sibiu. Prêtez attention aux “Yeux de Sibiu“, petites fenêtres dans les toitures des maisons. Pendant notre ascension vous pourrez admirer le mécanisme de l’horloge.

Déjeuner.

Cathédrale de la trinité divine. Construite avec des pierres blanches et inspirée d’Hagia Sofia.

Maison des Cariatides. Deux statues Cariatides guardent l’entrée de cette maison construite en 1786. Bien que ces statues ne sont pas des répliques exactes des Cariatides originales du Panthéon, ces statues présentes de nombreuses similarités.

Eglise de l’ordre franciscains, située au 12-14 de la rue Selarilor, cette église a été une scène de décore pour le film “Ghost Rider” où Nicholas Cage joue. Visite de l’église Ursulinelor.

La rue de la citadelle – Marcher le long de la rue de la citadelle (la rue la plus romantique de Sibiu) tout en observant l’architecture, les “coffee shop“, la tour des charpentiers, la tour des potiers, la tour des armuriers, le “Hall de Thalia“, construite en 1787 par Martin Hochmeister, le fondateur de la première librairie en Roumanie.

Nous finirons la journée en observant le couché de soleil sur la ville de la terrasse du café Wien.

Day 4

Petit-déjeuner. Depuis l’horloge de Sighisoara dominant les portes de la ville médiévale, vous aurez une vue panoramique de la tour et des portes de Sighisoara, la vieille ville Saxonne.

La place de la citadelle – Cette petite place charmante repose au centre de la ville. Prêtez attention aux vieilles maisons colorées.

L’horloge ( Panorama – Vue de la vieille ville fortifiée saxonne de Sighisoara ) La place la plus importante de Sighisoara est cette horloge, construite pendant la seconde moitié du XIVème siècle et agrandie au XVIème siècle.

L’église du monastère dominicain – Non loin de l’horloge se trouve l’église du monastère dominicain. Première fois apparue dans un document de 1298 attestant son appartenance à l’ordre monastique Dominicain, l’église est devenue l’église Luthérienne saxonne la plus importante en 1556.

L’église de la colline et son cimetière (Portez attentions aux caveaux et autres monuments funéraires). Au nord de l’horloge se trouve l’une des infrastructures de style gothique la plus représentative de Transylvanie – L’église sur la colline nommée ainsi pour sa location sur la “School Hill” – 422 mètres. Première fois citée dans un document de 1345 et construite sur une basilique romaine, sa construction a durée près de 200 ans.

Le chemin des écoliers – Situé au bout de la rue de l’école, ce chemin relie la place de la citadelle et l’église sur la colline. Le chemin des écoliers est une pièce d’architecture médiévale intéressante. Nous verrons l’un des cimetières saxon le plus intéressant de la région. Nous verrons aussi les maisons construites dans la tour médiévale du mur.

La maison du cerf. Construite au XVIIème siècle dans un style propre à la renaissance Transylvanienne. La maison tient son nom du crâne de cerf qui orne un coin de la maison.

La maison vénitienne – Construites au XVIème siècle, la maison a ensuite été restaurée de façon gothique vénitien, le haut de ses fenêtres forme un arc semi-circulaire.

La maison de Vlad Dracula. Située sur la place de la citadelle, cette maison ocre est le lieu de naissance de Vladimir Tepes (le personnage qui a inspiré Dracula, conte de Bram Stoker).

Tour de défense – Observez ses coins et la vue de chacun d’entre eux, vous verrez différentes partie de la ville. Ce mur défensif, près de 800 mètres de long, était à sa création composée de 14 tours, 9 d’entre elles sont toujours présentes. Parmi elles se trouve “La tour des cordiers” ( l’une des plus vieille de Sighisoara), “la tour des orfèvres“, “la tour des couturiers” et “la tour des cordonniers“.

Après avoir dîné, nous visiterons la ville, vous pourrez voir les ombres de la ville qui la recouvre quand tombe la pénombre.

Day 5

Sighisoara – Agnita – Merghindeal – Cincu – Cincsor.

La première fois qu’Agnita fut mentionnée fut en 1280. Cette ville est connue pour son artisanat tradionnel. Aussi connue pour son ancienne guilde des tanneurs, des cordonniers, des couturiers, des tonneliers, des potiers et son économie semie-rurale. Vous pourrez voir dans cette ville l’une des plus anciennes fortification paysanne de Transylvanie.

Merghindeal est une commune située dans la comté de Sibiu, Roumanie. Il est composé de deux villages, Dealu Frumos et Merghindeal.

Cincu. L’emplacement à d’abord été mentionné comme “Chenk” en 1328. Son énorme église gothique du XIIIème siècle domine la région depuis la colline. Cette église fortifiée est l’une des plus grande de la Transylvanie. Ces tours de 23 mètres ne servaient pas à la défense. Trois cloches reposent aux sommets de ces tours. La plus vieille date de 1512. Les trois cloches ont été refaites en 1789 après un incendie. En 1493, après l’invasion turque, l’église a été sérieusement endommagée puis reconstruite au XVIème siècle. En 1693 une tour fut frappée par la foudre. La forme actuelle de l’église, les trois nefs, est le résultat de nombreuses restaurations.

Cincu est composé de deux villages, Dealu Frumos et Merghindeal. Ces deux villages possèdent des églises fortifiées. L’une des églises la plus connue est l’église évangile de Cincsor. L’emplacement de cette ville date du XIVème siècle, sur les bases d’un château Romain. Cette église est de style gothique. Construite sur les bases d’une église du XIIIème siècle. Ces murs de double épaisseur forment un castrum romain. Ils furent érigés au XVème siècle. Sur ces murs, il y a quatre tours. Pour aider à la défense, un étage a été construit au dessus du loft, il est supporté par des piliers en bois. En temps de guerre, cette forteresse était un refuge pour le peuple. De la viande séchée et des céréales y étaient entreposés.

Day 6

Cincu – Fagaras – Poiana Marului – Dracula Castle – Poiana Brasov – Brasov.

Nous arriverons à Fargaras où nous ferons la connaissance de professeur de cuisine, Daniela, une personnalité emblématique de la région.

Elle nous apprendra à cuisiner des recettes traditionnelles :

- “Supa de galuste” une soupe composée de semoule et de boulettes de pâte.

- Une soupe roumaine traditionnelle d’agneau

-“Mamaliga cu Sarmale” – Le plat roumain le plus typique, du chou roulé avec de la viande hachée et du polenta.

-“Papanasi” – Un gâteau roumain – une sorte de donuts avec de la crème, du fromage et de la confiture.

Nous visiterons le château de Dracula (Le château de Bran). Un château fortifié de style gothique datant du XIVème siècle. Il est situé en haut d’une montagne, dans le passage entre Bucegi et Piatra Craiului. Ce passage était autre fois utilisé comme défense contre les raides Ottomans ainsi que point de contrôle des marchandises. Ses murs sont fait à partir des rochers de la rivière et ont été érigés par les habitants de Brasov. Ce château est de forme trapezoïdale irrégulière, il possède quatre étages et un escalier gigantèsque. Un donjon domine le nord du château, quatre tours sont orientées aux quatre points cardinaux. Ce château appartient aujourd’hui au prince de Valachie Mircea le vieux. Un musée prend place dans le château, il expose des fournitures et des œuvres d’art Roumaines et étrangères allant du XIVème au XIXème siècle. Ici de nombreux touristes espèrent voir une nouvelle fois l’ombre du prince Dracula.

Day 7

Après le petit déjeuner, nous ferons une courte ballade dans le parc “Nicolae Titulescu”, le plus grand parc de la ville. L’aqueduc de Brasov a été construit au dessus de la montagne Tampa, sous la direction de l’ingénieur Christian Kertsch. L’eau passait par des tuyaux en céramique de la source à l’autre côté de la montagne.

Le bastion des tisserands est aujourd’hui un musée. Il est le plus large bastion médiéval de la région de Brasov ainsi que le mieux préservé des sept tours d’origine de Brasov. Il fut construit pour la première fois entre 1421 et 1436 puis démoli et reconstruit entre 1570 et 1573.

La ruelle derrière la Tampa. Elle a été construite sur un couloir de défense et est protégée par le “Bastion des marchands de tissus“. D’ici nous prendrons le funiculaire qui nous offre, depuis le haut du mont Tampa, une vue époustouflante de la ville.

Après avoir déjeuné nous nous promènerons dans la rue du château où nous aurons la possibilité de photographier la synagogue construite en 1870.

La porte de Schei construite entre 1827 et 1828 pour fluidifier les passages de la villes. Elle est faites de pierres et briques, construite dans un style classique, elle est faite de la même façon qu’un arc de triomphe. Elle possède trois entrées, la plus large, celle du centre, pour fluidifier les passages des automobiles et chevaux. Et deux entrées sur la droite et la gauche pour les piétons.

La porte de Catherine. Elle a été construite par la guilde des tailleurs en 1559 pour la défense de la ville. Elle est nommée après le monastère de Sainte Catherine qui était, avant la porte, construit ici. Cette porte est la seule de la ville a être d’origine et à avoir survécu à l’époque médiévale.

La rue des tissus est plus étroite de la ville de Brasov. Elle est considérée comme l’une des rues les plus étroites d’Europe. Cette rue était autrefois destinée aux pompiers pour qu’ils puissent accéder à plusieurs points de la ville plus facilement. La première fois que cette rue a été mentionnée était dans un document du XVIIème siècle. Elle est large de 111 – 135 cm et mesure 80 mètres de long.

L’église noire. Cette cathédrale fût construite par la communauté allemande de la ville et est le monument gothique le plus important du pays. Cette église est aussi l’une des plus large luthérienne de la région.

La tour noire est située sur large rocher sur la colline de Warthe. Le but de cette tour était de repousser les raides sur la ville. La tour offre aujourd’hui un magnifique panorama et domine l’église noire. La place du conseil de Brasov accueil des marchés officiels depuis 1520 cependant, des marchés officieux y prenaient place depuis 1364. Une tour a été copiée sur l’architecture de la tour noire, semi-circulaire, et s’appelle la tour blanche. Vous devrez gravir 200 marches pour l’atteindre. Nous prendrons nos dernières photos du voyage au coucher de soleil avec un magnifique panorama sur la ville depuis le belvedere puis nous dînerons.

Day 8

Après le petit déjeuner, nous vous conduirons à l’aéroport.

Cultural Rom Tour: Travel to Romania, tours in Eastern Europe, Dracula tours, travel to Transylvania, travel to Bucovina
Message a été envoyé avec succès

Services:
• MiniBus climatisé.
• Guide maîtrisant le français.

Final notes:
1. Ce programme peut être modifié selon vos envies.
2. Pour plus d’information merci de contacter: Cultural Romtour, office@culturalromtour.ro

Nous faire part de votre ressenti
  • Plaisir des yeux
  • Culture
  • Tradition
  • Nature