Monastère de Sapanta

Sapanta possédait une autres église faite de bois qui fut détruite à cause du feu, une autre fut construit en 1886 pour servir sa communauté. Sapanta est probablement l’emplacement le plus connu de la région de Maramures. Sapanta possède un seul objectif : « Le cimetière heureux » qui est un musée populaire et original d’art. « Le joyeux cimetière de Sapanta » le seul cimetière aussi original en Roumaine et l’un de ses plus grand trésor. Ici l’esprit originel Roumain est toujours présent : Nous sommes heureux quand quelqu’un meurt, son esprit peut continuer sa route sur le chemin spirituel. Lisez les inscriptions sur les tombes, elles montrent le sens de l’humour des paysans.

Le créateur du « Joyeux cimetière » est l’artisan folklorique Stan Ion Patras. Pendant sa vie,il créa de nombreuses tombes peintes d’un bleu Sapanta particulier. Il a lui même composé sa tombe, l’a gravée ainsi que sa croix. La maison dans la quelle il a vécu et travaillé est maintenant un petit musée, qui reçu le nom de l’artiste. Les intentions de de Ion étaient de créer une place de fête et de célébration pour les proches des familles.

« Le joyeux Cimetière » tient son nom des vives couleurs des tombes où est naïvement raconté la vie des défunts. Une texte en rimes et en proses sont parfois lyriques, parfois ironiques, mais toujours sincères et indulgents.

« Le cimetière heureux de Sapanta » aussi appelé « Le musée Folklorique d’art » est une fresque de la vie en communauté, unique au monde, Sapanta exèle dans d’autre secteur de l’artisanat ; Couvre lit en laine, serviette, petit sac à main. Les habitants de Sapanta fond d’incroyables tapis de laine ou couvertures (Couverture = Cerga), en utilisant des teintures naturelle.