Monastère de Rozavlea

Quand vous entrez dans le bâtiment vous ne pouvez pas raté les magnifiques serviettes brodées accrochées au mur. La caractéristique principale de ces serviettes est leur étonnante décoration, des point rouges, noirs et bleus sur un fond blanc. Le premier document mentionnant ce village remonte à 1353 quand il était la propriété de Bogdan Chea. L’église possède des lignes fines et ravissantes, une surprenante harmonie de proportions et des tours s’élevant dans le ciel. L’une des plus belles se trouve dans le village de Rozavlea.

L’église en bois est listé comme monument historique. Elle a été crée en 1720 et a été dédiée aux archanges Gabriel et Michael. L’intérieur de l’église a été peint par Ioan Plohod, entre 1823 et 1825. L’église possède aussi de magnifiques icônes peintes sur le bois et le verre. Elles fut peintes dans le style traditionnel de Maramures ce qui donne son importance artistique.

L’église de Rozavlea a été construit entre 1717 et 1720 dans un autre village. Elle fut déplacée à Rozavlea et positionner sur les reste d’une autre église détruite pendant l’invasion Tartare. Les murs intérieur de l’église ont été peint par Ion Plohod. L’intérieur est composé d’une façon traditionnelle pour les églises orthodoxes Roumaines : la pré nef, la nef et l’autel. L’autel est toujours à l’est de l’église, la direction traditionnelle des églises orthodoxes pensant que le Christ reviendrait par l’est. L’église possède aussi un porche.

La tour est toujours faite en fonction de la taille de l’église. Elle est aussi construit en fonction du corps de l’église. L’église Rozavlea du XVIII siècle a ses peintures intérieures très bien préservées. L’église a été construit pour commémorer la bataille contre les Tartares en 1717. L’église a été construit de la manière suivante : des troncs de sapin, sur des troncs de chêne le tout sur un socle en pierre incrusté d’icônes en bois des peintures extérieures.